Pour commencer dans le zéro déchet, modifier le goûter n’est pas trop compliqué. Même si vous n’avez pas le temps de cuisiner, il est tout à fait possible de s’en sortir. Mais les recettes que je vous propose sont vraiment rapides à faire.

Pour information, mes enfants prennent de l’eau au goûter. Ils ne râlent pas car ils s’y sont tout simplement habitués. On peut aussi prendre du jus de fruits dans des bouteilles en verre.

Voici quelques exemples.

Le goûter vite fait

Pour ne pas générer de déchet, il faut aller à la boulangerie avec votre sac à pain, acheter le beurre dans une crèmerie ou chez un fromager (je le prends au marché) directement dans le tupperware, acheter les fruits dans un sac en tissu. La confiture est faite maison mais le pot en verre de la confiture achetée dans le commerce se recycle donc pas de panique !

Le goûter amélioré

C’est le goûter du samedi généralement, quand j’ai plus le temps de cuisiner, et généralement les enfants m’aident. La compote est faite maison et le cake aussi (voir les recettes en fin d’article). C’était la fin de l’été donc il restait encore des fraises et des framboises dans le jardin !

Le goûter recyclé

C’est un goûter fait avec ce qu’il reste dans le placard : des barres de céréales aux graines (un peu émiettées…), et des cookies à l’okara (ce qu’il reste lorsque j’ai fait le lait d’amande). Voir les recettes en fin d’article !

Le goûter à emporter

Très simple : j’ai acheté des cookies à la boulangerie avec mon sac en tissu. Je dis juste : « je voudrais deux cookies, pouvez-vous les mettre dans mon sac s’il vous plaît ? « . Ca passe tout seul !

Et voilà, vous savez tout ! Voir les recettes ci-dessous.

Le cake aux fruits rouges

Ingrédients :

  • 300 g de fruits rouges mélangés frais (ici : framboises du jardin)
  • 3 oeufs
  • 150 g de sucre roux
  • 180 g de farine
  • 1 sachet de levure (que je remplace par 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude alimentaire)
  1. Laver, sécher et couper les fruits.
  2. Mélanger les oeufs et le sucre. Ajouter la farine, le bicarbonate puis mélanger. Faire fondre le beurre, ajouter à la pâte et mélanger.
  3. Ajouter les fruits à la pâte, remuer délicatement puis verser le tout dans un moule à cake huilé et fariné.
  4. Faire cuire 45 minutes à 170°C.

La compote maison

Ingrédients :

  • tous les fruits que vous voulez, spécialement les plus mûrs, ceux que vous alliez jeter !
  • de l’eau

Couper tous les fruits, mettre dans la casserole, recouvrir d’eau. Couvrir la casserole et laisser cuire jusqu’à ce que les fruits ramollissent. Mixer à l’aide d’un mixeur-plongeur.

La confiture maison

Ingrédients

  • tous les fruits que vous voulez, amusez-vous !
  • 1/3 du poids des fruits en sucre
  • de l’eau

Couper les fruits. Ajouter le sucre. Ajouter un peu d’eau. Il en faut suffisamment pour que la confiture ne colle pas, mais pas trop non plus sinon la confiture est trop liquide. Il n’y a pas de règle, ça dépend des fruits utilisés. C’est avec l’expérience qu’on apprend ! Il faut laisser cuire environ 45 minutes. Si la confiture est vraiment trop liquide, je laisse évaporer plus longtemps. Elle ne se conserve pas très bien car il y a peu de sucre. Cela ne nous gêne pas plus que cela, quand on n’en a plus, on en refait.

Le lait d’amande

J’ai pris l’habitude de fabriquer du lait d’amande en alternative au lait de vache. Je l’utilise dans les gâteaux, les cakes, les quiches, et aussi au petit déjeuner avec des flocons d’avoine. C’est très simple et très rapide à faire. Il faut juste penser à faire tremper les amandes.

  1. Mettre 100 g d’amandes à tremper dans l’eau pendant une nuit.
  2. Filtrer.
  3. Ajouter un litre d’eau et mixer à l’aide d’un mixeur-plongeur.
  4. Filtrer et récupérer les résidus d’amandes, l’okara, dans une passoire.
  5. Verser le lait dans une bouteille et consommer dans les 5/6 jours. Le lait prend un goût acide quand il n’est plus bon.

Les cookies à l’okara

Une fois les amandes mixées et le lait récolté, il reste des résidus d’amandes, que l’on appelle l’okara.

On peut l’utiliser de diverses manières en cuisine. Voici une recette que tout le monde apprécie !

Ingrédients (pour 12 gâteaux environ) :

  • okara d’amande (pour un litre de lait d’amande)
  • 50 g de farine
  • 50 g de sucre
  • 2 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • quelques pépites de chocolat

  1. Mélanger tous les ingrédients.
  2. Faire des boules de pâte, aplatir sur une plaque huilée.
  3. Mettre à cuire pendant 10 minutes environ. Il faut juste que les bords commencent à brunir. Si on laisse trop longtemps, les cookies seront durs à croquer pour les petites dents de lait !

On peut varier en ajoutant des raisins secs, des morceaux de dattes, figues, de la noix de coco…

Les barres de céréales

Ingrédients :

  • 4 cuillères à café d’huile d’olive
  • 4 cuillère à soupe de miel
  • 1 oeuf
  • 2 mugs de céréales, graines, fruits secs
  1. Battre l’oeuf. Ajouter le miel, l’huile, les céréales et mélanger.
  2. Si c’est trop gluant, ajouter des céréales. Si c’est trop sec, ajouter du miel.
  3. Verser sur une plaque huilée et enfourner pendant 10 à 15 minutes à 200°C.
  4. Découper en barres.

 

Comment je fais pour ne pas avoir de déchet ?

  • le sucre, le chocolat, les fruits secs sont achetés en vrac (donc dans un sac en tissu) à la Biocoop ;
  • la farine est achetée dans des sacs de 5 kg en papier, donc recyclable ;
  • l’huile d’olive est achetée en bouteille de verre, donc recyclable ;
  • pour les oeufs je réutilise plusieurs fois la boîte en carton, je les trouve en vrac au marché, et quand la boîte est souillée je la mets au compost ;
  • je trouve le bicarbonate en vrac à Day by Day, j’y vais directement avec un bocal.

 

Bien sûr tout ça n’est pas exhaustif. Il faut surtout laisser libre cours à son imagination, et ne pas culpabiliser si on n’a pas le temps de cuisiner ! Du pain beurre, c’est aussi super bon… J’ai remarqué que mes enfants prennent systématiquement un fruit, maintenant qu’il y en a toujours sur la table.

Je consacrerai un prochain article aux desserts, car là aussi, plus question d’acheter de yaourts emballés !