Aujourd’hui, le 4 octobre, nous fêtons Saint François d’Assise, fondateur de l’ordre des franciscains, né au Moyen Age à la fin du XIIè siècle. Il fut surtout un amoureux de la nature, de toute forme de vie sur Terre. Un écologiste avant l’heure.

Le Cantique des créatures, écrit par lui, est un hymne à la création qu’on peut méditer aujourd’hui, en voici une illustration : Diaporama Cantique des créatures.

Un texte moins connu, est Le sermon aux oiseaux, qui témoigne de la simplicité de François, et de son lien vivant avec ce qui l’entourait. En voici le texte, trouvé sur le site ecologiechretienne.free.fr :

« Mes frères les oiseaux, vous avez bien sujet de louer votre créateur
et de l’aimer toujours ;
Il vous a donné des plumes pour vous vêtir, des ailes pour voler
et tout ce dont vous avez besoin pour vivre.
De toutes les créatures de Dieu, c’est vous qui avez meilleure grâce ;
il vous a dévolu pour champ l’espace et sa simplicité ;
Vous n’avez ni à semer, ni à moissonner ;
il vous donne le vivre et le couvert sans que vous ayez à vous en inquiéter. »

Franz Liszt a d’ailleurs composé une oeuvre pour piano, dans laquelle nous pouvons entendre les oiseaux chanter en première partie. Une seconde partie de l’oeuvre, plus grave, évoque la voix de Saint François, puis en troisième partie les trilles reviennent, les oiseaux reprennent leur chant. En voici une interprétation par Leslie Howard: Prédication aux oiseaux