Le Pape François et le respect de la création

Depuis la parution de son encyclique Laudato si en 2015, le pape François s’est révélé être un porte parole de la transition écologique. Ses discours sur le respect de la nature ne se limitent pas à un catalogue de « bons gestes » à avoir pour sauver la planète, il va plus loin : il appelle l’homme à se convertir pour « faire du bien à la création ».

Pierre Rabbhi ne dit pas autre chose dans son livre Vers la sobriété heureuse :

« Il est urgent de placer l’humain et la nature au coeur de nos préoccupations et de mettre tous nos moyens et compétences à leur service ».

Le Pape appelle chacun à accueillir dans sa vie la merveilleuse nouvelle de la Résurrection, à savoir que la vie prend toujours le dessus sur la mort. Il site pour cela Saint Paul :

 » La création attend avec impatience la révélation des fils de Dieu. »
(Rm 8, 19)

Se révéler à nous-mêmes, c’est laisser Dieu agir en nous, et cela a pour finalité le désir de prendre soin de soi, des autres et de la nature. Si nous nous laissons aller, nous prenons vite le pli d’être destructeur, sans même nous en rendre compte !

Si par exemple on ne sait pas (on ne veut pas savoir)  que la planète étouffe sous le plastique, nous continuons à en acheter et à en utiliser, et en faisant cela, nous permettons à ce système destructeur de perdurer. Ce plastique se retrouve même dans l’estomac de nos amies les vaches qui, en broutant innocemment de l’herbe, ingèrent des détritus passés inaperçus.

Si j’achète des fruits et des légumes arrosés aux pesticides, je favorise une production dévastatrice des sols et du vivant dans son ensemble.

Voilà ce que dit le Pape dans son discours pour le Carême :

« Nous mettons souvent en acte des comportements destructeurs envers le prochain et les autres créatures, mais également envers nous-mêmes, en considérant plus ou moins consciemment que nous pouvons les utiliser selon notre bon plaisir. L’intempérance prend alors le dessus et nous conduit à un style de vie qui viole les limites que notre condition humaine et la nature nous demandent de respecter. »

Intempérance est un mot qui me parle : en toute chose je pense qu’on gagnerait à se tempérer davantage.

Ces deux hommes se rejoignent sur beaucoup de choses. Déjà sur leur âge : ils ont respectivement 81 et 83 ans. Ensuite sur la liberté de leur discours. Leur parole est claire et ils n’ont pas la langue de bois ! Ils dérangent certainement car ils mettent l’accent sur nos incohérences.

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Allegretto sur Hellocoton

Précédent

Menu végétarien du lundi n°10

Suivant

Menu végétarien du lundi n°11

  1. Nadège

    Super article!

    J’avoue me sentir plus proche de Pierre Rabbhi… et de sa fille qui à ouvert l’école de mes rêves pour nos enfants( bref c’est une autre histoire!) mais effectivement, son discours se rapproche de celui du Pape François.

    Intempérance… quelle mot!
    Je pense que oui on devrait tous essayer de se tempérer…
    Apprendre à patienter, ne rien attendre… Prendre ce qu’il vient,et se suffir de peu… Le challenge de ma vie!!!

    • Allegretto

      Tout à fait d’accord. Dans le même registre, je viens de voir une vidéo de Julien Péron (que je ne connaissais) sur l’école de la vie. Elle est accessible sur le site du festival de l’école de la vie. Aussi une école de rêve…

  2. Nadège

    Le festival de l’école de la vie… ça fait rêver!!!

    • Nadège

      Je viens de regarder la vidéo de Julien Péron.
      Quelle émotion! Quel parcours!
      ça me touche d’autant plus que mon aîné vient d’être diagnostiqué TDAH, après pas mal d’année de souffrance…
      Bref elle fait rêver cette école de la vie!!

      • Allegretto

        Oui, je trouve son discours intéressant aussi, je pense que je vais suivre son itinéraire et la construction de son école avec intérêt. Ca doit en effet être un soulagement de voir un diagnostique posé sur un comportement qui peut poser question, ça peut modifier la façon de réagir face à l’enfant. Courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :