Les algues du printemps

L’endroit où je vis est idéal pour partir récolter des algues. En moins de 5 minutes, je me retrouve sur l’estran et je peux prélever ce dont j’ai besoin. Je vous emmène avec moi !

Les températures sont plus clémentes et la luminosité meilleure, aussi les algues recommencent doucement à pousser. Grâce au fort coefficient de marée de ce week-end, j’ai pu ramasser de la dulse, du pioka et de la laitue de mer.

Qu’est-ce que le pioka ?

                                          Pioka

Il s’agit d’une petite algue brune que l’on peut arracher du rocher. Elle pousse assez loin sur l’estran, il faut donc attendre que la mer se retire avec un fort coefficient (80 ou 90 au moins).

Je les mets à sécher sur la table de jardin, et j’attends qu’elles blanchissent. Cela prend 3 semaines environ. Ensuite, je les stocke dans une grande boîte en métal.

J’en fais des flans. J’ai publié la recette dans un précédent article : Ramasser et cuisiner les algues.

Qu’est-ce que la dulse ?

                                     Dulse

C’est une algue rouge. Pour la récolter, il faut la couper avec des ciseaux et laisser la longueur d’une main à partir de sa base, pour lui permettre de repousser.

Je la lave et la conserve dans un bocal au réfrigérateur. Vous pouvez aussi la congeler.

Je l’incorpore facilement à mes quiches, cakes, salades, sans cuisson préalable. Hier par exemple, j’ai fait une tarte oignons et dulse, c’était très bon !

Qu’est-ce que la laitue de mer ?

                                Laitue de mer

C’est une algue verte. Même technique de récolte que pour la dulse. L’algue est très présente sur les côtes bretonnes, et si vous la ramassez fraiche, elle est tout à fait comestible ! Ce n’est que lorsqu’elle se décompose qu’elle devient nocive.

La laitue de mer se présente sous forme de feuilles. Vous trouverez peut-être aussi du persil de mer, qui est aussi comestible, mais qui a l’aspect de longs fils frisés.

Je l’utilise aussi comme condiment, comme pour la dulse. Autre utilisation : on peut en faire des papillotes : enveloppez vos filets de poissons et mettez à cuire à la vapeur.

Et voici une recette pleine de vitamines et de minéraux : le tartare d’algues.

Comment préparer un tartare d’algues ?

                          Tartare d’algues

Ingrédients
  • dulse (une bonne poignée)
  • laitue de mer (une bonne poignée)
  • une échalote
  • 1/2 cuillerée à café de jus de citron
  • 3 cuillerées à soupe d’huile

1) Hacher menu les algues et l’échalote.

2) Mélanger le tout dans un bocal.

3) Ajouter le jus de citron et l’huile. Mélanger et conserver au réfrigérateur.

A consommer sur du pain, ou en accompagnement de légumes ou céréales.

 

J’ai aussi récolté ceci sur l’estran, et ça me laisse perplexe… Pas vous ?

 

 


Marine

Pour retrouver toutes mes recettes, je vous invite à consulter l’Index des recettes végétariennes.



Précédent

Des garçons en culottes courtes !

Suivant

Menu végétarien du lundi n°17

  1. Nadège

    Hum! ce tartare d’algues me donne l’eau à la bouche!!!

    Malheureusement, nous sommes un peu loin des côtes bretonnes!!!

  2. Super intéressant cet article ! Je n’utilise jamais d’algues dans mes préparations..
    Ça doit être génial d’habiter tout à côté et de pouvoir aller les récolter au gré de ses envies et besoins !

    • Allegretto

      Oui, c’est vraiment chouette. Je me demande même pourquoi je suis une des seules à le faire ! Il suffit de s’y connaître un tout petit peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :