Bye-bye, les chocolats glacés

Nous ne lui avons même pas fait d’adieu en règle et pourtant il nous a rendus de fiers services. Il n’a jamais flanché et a su assurer aux bébés successifs des petits pots maison, compotes et purées, toujours prêts à portée de main et de micro-ondes. Mais il était temps, nous étions prêts à le lâcher… Je veux parler de notre congélateur !

 

J’étais pourtant très accro.

Nos premiers pas dans le zéro déchet nous ont fait très vite abandonner l’idée d’acheter des glaces toutes prêtes car trop d’emballages.

Nos enfants étaient petits, donc pas trop conditionnés et nous passer de bâtonnets glacés a été simples en fait. Nous en profitons plus quand nous sortons ! Et en mode zéro déchet, c’est-à-dire en vrac…

Donc, plus de glaces. Mais le congélateur était tout le temps plein ! Je faisais des réserves de pain, et je congelais les restes de repas, de pâtes à tarte, de sauces…

Alors quand mon mari a émis l’idée que (peut-être ?) nous pouvions nous passer de congélateur, je n’ai pu contenir ma stupeur ! Mais non ! Pour moi le congélateur était devenu mon allié en terme de non gaspillage alimentaire !

Et puis, j’ai repensé à l’étude Drawdown (dont je vous parle dans un précédent article 2019 : l’année du changement ? ) : remplacer les liquides réfrigérants serait la solution la plus efficace pour lutter contre l’effet de serre. Alors, avant que mon congélateur ne commence à avoir des fuites, disperse ces gaz dans l’atmosphère, et que ça me donne mauvaise conscience, peut-être pourrions nous envisager de…

…faire sans ? Nous avons testé trois semaines, tout simplement en le débranchant. Et finalement tout s’est très bien passé.

Comment faire sans congélateur ?

  • Je n’achète plus de pain d’avance. Je le fais moi-même ou j’en achète la veille pour le lendemain.
  • Nous mangeons les restes le lendemain ou le surlendemain.
  • S’il me reste de la pâte à tarte, je fais des mini-tartes pour les enfants en les garnissant de bananes, de confiture, de chocolat. Ils adorent !

Voir ici pour la recette Le pain au levain

Bref, nous avons appris à réguler notre consommation en fonction de ce que nous avons. Certes, nous n’avons jamais de « plats tout prêts » à sortir à la dernière minute. Mais nous avons souvent des restes. Et quand nous sommes vraiment pressés et bien… on fait des pâtes ! Et ce n’est pas ça qui frustre nos enfants !

Ah oui, j’oubliais : ça nous a aussi permis de réduire notre facture d’électricité.

Voici le seul rescapé de notre ère glaciaire…

Alors, ça vous branche ?

 

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez Allegretto sur Hellocoton

Précédent

Menu végétarien du lundi n°17

Suivant

Menu végétarien du lundi n°18

  1. Quel sacré pas ! Je t’admire… Pour ma part, je ne suis pas prête de m’en passer. Je n’achète pas de plats tous prêts mais comme tu le faisais avant, je congèle mes restes et mon pain… C’est si pratique.
    Peut-être que, petit à petit, j’arriverais à m’en passer… Car finalement, il n’est jamais plein ce congélateur !

    • Allegretto

      Il suffit de se lancer ! Honnêtement, il ne me manque pas du tout…

  2. Nadège

    A une époque, je voulais aussi l’arrêter… et puis… il y a toujours quelque chose de dedans…
    Hier j’avais fais trop de pâte à madeleines, du coup congélateur!
    Bref petit à petit!!!

    • Allegretto

      C’est sûr que quand il est là, on lui trouve toujours une utilité. Et puis je n’ai plus de bébé à la maison. Quand je faisais des petits pots c’était bien pratique !

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :