Kermesse zéro déchet ?

Peut-être vous dites-vous en lisant ce titre que ces termes ont du mal à cohabiter. Les kermesses sont par excellence les lieux d’où on revient chargé de babioles en plastique qui finissent dans la poubelle, des fois le jour-même ! C’est très loin d’être zéro déchet

Nous étions à une kermesse dimanche dernier, et j’avais quand même anticipé. J’avais préparé un sac avec des couverts, des verres et des assiettes en métal. J’avais aussi apporté des serviettes en tissu, un tupperware et un sac en tissu au cas où. Cela nous a permis de manger sans utiliser les assiettes et verres jetables proposés. Et j’ai rapporté des gâteaux dans le tupperware.

Vos meilleurs alliés des kermesses, pots de fin d’année et pique-niques !
De bons gâteaux faits maison…

La suite, vous la connaissez certainement très bien, si vous avez des enfants. Les stands commencent et là… c’est le paradis du machin-en-plastique-très-moche-qui-ne-dure-pas.

Celui-là je l’ai mis à la poubelle après avoir lu les ingrédients (sucre, sirop de glucose, graisse de palme, sirop de sorbitol, acide citrique, gélifiant, arôme).
Qui voudrait que son enfant ingère ça ?

L’argument ultime pour parer à tout commentaire écologique ou un temps soit peu raisonnable est qu’il faut faire plaisir aux enfants. Donc, dans notre société hyper consommatrice, nos enfants sont incapables de s’amuser autrement qu’en ayant des jouets en plastique.

Ca fait peur, hein ?

Ce qui plaît à nos chères petites têtes blondes, ne serait-ce pas plutôt de jouer, de découvrir des surprises ? Je pense qu’en terme d’amusement, on peut faire beaucoup mieux que de leur offrir des jouets tout pourris…

Donc suite à énième expérience de kermesse, j’ai eu un sentiment d’imposture. Je passe mon temps à éviter le plastique, à éviter la voiture, à repousser mes incohérences d’hyper consommatrice, et là, en quelques heures, je me suis retrouvée les bras chargés de plastique… J’ai eu honte.

Nous avons donc décidé d’en parler à nos enfants. Ils ont compris qu’on ne pouvait pas à la fois faire zéro déchet à la maison et en même temps vouloir plein de jouets en plastique. On s’est donc mis à réfléchir ensemble à une kermesse zéro déchet :

  • remplacer par des jouets en métal ou en bois (ça ne rentrerait sans doute pas dans le budget)
  • avoir des lots différents : des entrées dans des parcs, des places de concert, des livres d’occasion, des lots fabriqués par les enfants et par les parents…
  • installer des jeux plutôt que des loteries (jeux en bois type palets ou Mölky)
  • organiser des concours (tirs au but, maquillage, chamboule-tout, danse, karaoké…)
  • une super idée de la kermesse d’hier : un petit train tiré par un tracteur (les wagons étaient des bidons montés sur roues)

En creusant un peu, les idées ne manquent pas. J’étais d’ailleurs curieuse de savoir comment étaient les kermesses avant l’ère du plastique. Dans les années 1920, les gens savaient aussi s’amuser ! On pouvait avoir les stands suivants :

  • billard japonais
  • bulles géantes
  • jeu de palets
  • mikado géant
  • courses de bicyclettes lentes
  • chamboule-tout
http://biarritzanneesfolles.com/

Tout ça pour dire qu’on ne peut plus continuer à dire que c’est vraiment dommage que la mer regorge de plastique et que, sous prétexte de gâter nos enfants, nous continuions à les abreuver de babioles polluantes !

J’ajoute que je me suis aussi amusée à ramener à la maison les déchets compostables. Quand on s’y met, le zéro déchet devient une deuxième nature !

Et vous, quelles sont vos expériences de kermesse ? Avez-vous découvert des idées alternatives aux loteries ?

Précédent

Menu végétarien du lundi n°26

Suivant

Menu végétarien du lundi n°27

10 Commentaires

  1. Je suis d’accord avec toi et ce triste constat : comme si les enfants avaient uniquement besoin de plastique pour être heureux.. S’inspirer de ce qui se faisait avant peut être une jolie idée et une belle source d’inspiration !

    • Allegretto

      Oui, il est temps qu’on sorte de ce système. En plus, c’est source de conflits… Systématiquement mes enfants se disputent leurs jeux en rentrant de la kermesse.

  2. Nadège

    L’avantage d’être en instruction en famille! pas de kermesse!!!!

    • Allegretto

      Ah oui, c’est bien ! Et ce n’est sans doute pas le seul intérêt. Bonne journée à toi !

      • Nadège

        Il y a à mon sens que des intérêts… Même si c’est loin d’être facile tous les jours!!!!

        • Allegretto

          Oui, ça repose sans donc beaucoup sur la patience des parents ! Je suis admirative en tous cas.

        • Allegretto

          Oui, ça repose sans doute beaucoup sur la patience des parents. Je suis admirative en tous cas. Et je comprends aussi qu’on puisse ne plus vouloir du système scolaire classique, qui a des limites…

          • Nadège

            Effectivement la patience est le plus important… Mais elle me manque quand même parfois à certains moment de la journée!!!

  3. Je trouve que c’est une très bonne idée la kermesse zéro déchet ! La surconsommation me met de plus en plus mal à l’aise (moi qui étais une hyper consommatrice il n’y a pas si longtemps !).

    • Allegretto

      Je sais que dans certaines écoles ils s’essaient au pique-nique zéro déchet. Il n’y a qu’un pas à franchir ! Bonne journée.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :