Lessive zéro déchet

Après quelques années de pratique du zéro déchet, j’ai pu tester différentes lessives moins polluantes tout en réduisant les emballages. Je vous livre mes astuces et recettes pour que vous puissiez vous forger une opinion et choisir ce qui vous convient le plus !

Le plus simple : acheter de la lessive en vrac

Si vous avez peu de temps à accorder aux recettes faites maison, le mieux est de trouver près de chez vous un magasin qui vend de la lessive en vrac. C’est de plus en plus répandu. J’en trouve pour ma part à la Biocoop, à Day by Day, et aussi dans une boutique ambulante qui fait le marché.

Le principe est simple : vous achetez une fois le contenant et vous pouvez revenir le remplir quand c’est terminé ! Les lessives proposées sont en plus écologiques et il n’est pas nécessaire d’en mettre beaucoup.

Si vous avez envie de fabriquer votre lessive pour savoir ce que vous mettez dedans ainsi que pour soulager votre budget, sachez que c’est possible ! Il est très facile de fabriquer sa lessive soi-même. Je vous donne deux recettes que j’ai testées.

La lessive au savon de Marseille

Ingrédients
  • 100 g de savon de Marseille
  • 100 g de cristaux de soude
  • 3 litres d’eau
  1. Râper 100g de savon de Marseille avec un économe (vous trouverez aussi dans certains magasins des copeaux de savon en vente en vrac).
  2. Peser 100 g de cristaux de soude et les mélanger aux copeaux de savon dans une marmite de grande contenance (4 ou 5 litres).
  3. Faire bouillir de l’eau et ajouter un litre au mélange. Mélanger avec un mixeur plongeur. Le mélange mousse et prend de l’épaisseur.
  4. Ajouter de la même façon un autre litre d’eau bouillante, puis mélanger au mixeur.
  5. Une dernière fois, ajouter un litre d’eau bouillante et mixer. Si ça mousse trop, il faut laisser reposer entre deux ajouts !
  6. Transvaser la lessive dans un contenant du type bidon en plastique, et laisser reposer toute une nuit.
  7. La lessive est parfois dure, comme si elle s’était solidifiée : il faut simplement bien secouer le bidon avec de l’utiliser.
  8. Pour l’utiliser : placer un fond de verre de lessive dans la machine et ajouter un fond de verre de vinaigre blanc dans le bac d’adoucissant. Cela nettoie les dépôts de savon qui pourraient encrasser les tuyaux et fait office d’assouplissant.

Mon avis sur la lessive au savon de Marseille
C’est une lessive qui ne coûte vraiment pas grand-chose : comptez 5 euros les 500 g de savon (encore moins cher pour les copeaux) et 3 euros les 500 g de cristaux de soude. Avec un bidon, nous faisons à peu près 3 mois à raison de 4 ou 5 lessives par semaine !
Elle est très efficace, par contre ne vous attendez pas à ce que votre linge sente bon ! Il sort propre de la machine, c’est déjà pas mal ! Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle mais personnellement je n’ai pas vu de grande différence.
Il semble toutefois qu’à long terme, cette lessive soit un peu trop corrosive. Au bout de deux ans d’usage exclusif, nous trouvions que nos vêtements manquaient souplesse, ils semblaient un peu trop « décapés ». Nous avons donc décidé d’alterner avec la lessive en vrac. Nos vêtements ont finalement retrouvé leur souplesse !

Et puis j’ai voulu essayé une lessive 100 % naturelle et 100 % gratuite…

La lessive au lierre

Etonnant, n’est-ce pas ? Faire sa lessive avec uniquement des ressources naturelles… Cela m’a bien sûr tout de suite plu ! Sans plus attendre, voici la recette.

Ingrédients
  • 100 g de feuilles de lierre
  • 1 litre d’eau
  1. Aller chercher du lierre : couper environ 100 g de feuilles. Les couper en petits morceaux et les mettre à tremper pour les nettoyer.
  2. Les placer ensuite dans une casserole puis ajouter un litre d’eau. Porter à ébullition puis laisser chauffer encore 15 minutes.
  3. Laisser macérer pendant 24 h.
  4. Filtrer le mélange en plaçant sur la bouteille un entonnoir recouvert d’un morceau de tissu.
  5. Récupérer le liquide et fermer la bouteille : votre lessive est prête !
Une lessive qui mousse !
Des résidus après filtration.

Mon avis sur la lessive au lierre
Cette lessive lave très bien ! Grâce à la saponine naturellement présente dans le lierre, elle fait totalement son boulot. Je n’ai aucun avis négatif : je ne peux que vous encourager à la tester. Elle ne laisse pas d’odeur non plus, mais elle me semble moins agressive pour les vêtements que celle au savon de Marseille.

Et vous, avez-vous des astuces pour laver votre linge plus naturellement ? Avez-vous testé l’une ou l’autre de ces lessives ?

Précédent

Menu végétarien du lundi n°34

Suivant

Menu végétarien du lundi n°35

  1. Merci pour toutes ces bonnes idées !
    Pour ma part, c’est lessive en vrac ou tout du moins, avec des flacons rechargeables 😉

    • Allegretto

      Nous on alterne lessive vrac et lessive faite maison. C’est bien pratique de pouvoir remplir son bidon quand on n’a pas le temps de pouvoir faire soi-même ! Bonne journée à toi.

  2. Nadège

    Nous on fait savon de marseille en paillettes avec bicarbonate de soude (parfois quelques gouttes HE si pas de grossesses ni de bébé!) et c’est top! Par contre je ne peux pas l’utiliser pour les couches lavables!!!

    • Allegretto

      J’avais essayé cette recette aussi, mais je trouvais qu’avec le bicarbonate c’était moins efficace.

  3. J’avais essayé la lessive au savon de Marseille mais je la trouvais trop agressive aussi. Par contre je suis très intriguée par la lessive au lierre, je vais tenter, merci pour l’idée !

  4. J’ai testé la lessive au lierre, simple à faire. Mais la plupart du temps, j’achète de la lessive écolo au Biocoop. Il y a quelques années, j’utilisais des noix de lavage.

    • Allegretto

      Je ne connais pas les noix de lavage, ça consiste en quoi ? J’ai encore refait de la lessive au lierre aujourd’hui, je trouve génial d’utiliser les « mauvaises » plantes du jardin, pas si mauvaises que ça en fait !

      • Ce sont des noix végétales, indiennes si je me souviens bien. J’en mettais 3 ou 4 dans un sac en tissu directement dans la machine. Avec l’eau, ça produit une sorte de savon.

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :