Mois : octobre 2019

Menu végétarien du lundi n°43

Le blog est un peu désert en ce moment. Je me rattrape aujourd’hui en vous proposant un plat de pâtes !

Ce lundi, nous avons testé les pâtes aux lentilles corail. J’essaie de mettre moins de gluten dans notre alimentation, mais les pâtes restent quand même un incontournable moment de plaisir familial.

Préparer les pâtes aux lentilles

Ca ne va pas casser trois pattes à un canard, la technique de cuisson des pâtes, tout le monde connaît ! Ca vous prendra juste plus de temps avec les pâtes de lentilles : comptez environ 10 minutes dans l’eau bouillante.

Ne vous attendez pas à retrouver la texture de pâtes classiques au blé, les pâtes aux lentilles sont plus compactes, vous en mangerez forcément moins. En bouche, on retrouve la texture des lentilles. C’est bien de prévoir une sauce avec, au risque autrement d’avoir un plat trop sec.

Pour remplacer les pâtes au blé, j’avais aussi testé les pâtes au quinoa qui y ressemblent à s’y méprendre en terme de texture et de goût.

Sauce aux noix

Cette sauce est délicieuse et nourrissante, les enfants aiment beaucoup.

Ingrédients (pour 4)
  • 80 g de noix en poudre (ou 80 de noix, je vous livre ma technique pour les réduire en poudre)
  • ciboulette, persil ou autre herbe
  • 1 cuillerée à café de zeste de citron bio
  • 1/2 cuillerée à café de jus de citron
  • 3 à 4 cuillerées à soupe d’huile de colza
  • sel, poivre
  1. Pour réduire en poudre les noix, il vous faut un petit bocal ou une petite casserole, un mixeur-plongeur et un torchon. Placer les noix dans le bocal, mettre en place le mixeur et l’entourer du torchon pour ne pas que les éclats s’échappent quand vous mixez !
  2. Mixer jusqu’à obtenir une poudre.
    Vous pouvez évidemment utiliser un robot mixeur, mais dans notre quête au minimalisme, nous n’en avons pas et nous faisons très bien sans.
  3. Ajouter les autres ingrédients et fouetter jusqu’à émulsion.
  4. Mélanger aux pâtes et déguster.
Les petites mains aident à la préparation des carottes râpées.

Bon appétit !

Marine

Menu végétarien du lundi n°41

Nouveau lundi d’automne, nouvelle courge ! Je vous propose aujourd’hui une quiche potiron et figue.

Cette recette est adaptée d’une recette de quiche du blog http://farinedetoiles.blogspot.com. J’ai remplacé le tofu par des oeufs et de l’emmental.

Pâte brisée

J’ai pris l’habitude de cuisiner sans ma balance mais avec un pot de yaourt. C’est beaucoup plus simple et je n’ai pas besoin de racheter de piles. Il faut juste quelques essais pour connaître les correspondances, mais vous pouvez compter qu’un pot de yaourt contient environ 100 g de farine.

  • 2 pots de farine (200 g)
  • 4 cuillerées à soupe d‘huile d’olive
  • un peu d’eau
  • sel
  1. Mettre la farine dans un saladier et ajouter l’huile d’olive. Mélanger avec les doigts de façon à obtenir des miettes, comme une pâte à crumble.
  2. Ajouter le sel.
  3. Ajouter suffisamment d’eau pour former une boule homogène.
  4. Etaler la pâte dans un plat à tarte, y faire des trous avec une fourchette.
  5. Enfourner à 180°C pendant environ 10 minutes pour commencer à cuire la pâte (la sortir avant qu’elle ne gonfle).

Quiche potiron et figue

Ingrédients (pour 4 ou 5)
  • 1 petite tranche de potiron
  • 2 figues fraîches
  • 1 oignon
  • 2 oeufs
  • 1/2 pot de lait (100 mL)
  • 1/2 cuillerée à café de cumin
  • 1 petit morceau d’emmental
  • huile d’olive
  • sel, poivre
  1. Couper le potiron en cubes et les placer dans une casserole. Y mettre un fond d’eau. Mettre l’eau à bouillir quelques minutes, jusqu’à ce que les morceaux de potiron soient tendres.
  2. Hacher l’oignon et le faire revenir dans l’huile d’olive.
  3. Sur la pâte à tarte, placer les cubes de potiron, les figues coupées en morceaux et l’oignon.
  4. Dans un saladier, mélanger les oeufs, le lait, le cumin, le sel et le poivre. Ajouter le mélange sur la tarte.
  5. Râper le fromage sur le dessus et enfourner pendant environ 30 minutes.
Figues du jardin

Bon appétit et bon lundi !

N’hésitez pas à consulter l’index des recettes végétariennes, pour retrouver plus facilement un plat qui vous a plu !

Menu végétarien du lundi n°40

Nous en sommes déjà au quarantième lundi vert ! Ecrire une nouvelle recette chaque lundi m’a bien aidée à étayer mon panel de recettes végétariennes. J’espère que vous aussi ! Aujourd’hui, je vous propose un gratin de courges spaghettis.

Si vous ne la connaissez pas, elle vaut vraiment le détour ! La chair de cette courge à la consistance de petites spaghettis, c’est étonnant.

Gratin de courge spaghetti, tomates et cheddar

Cherchez l’erreur
Ingrédients (pour 4)
  • 2 petites courges spaghetti
  • 6-7 échalotes
  • 4 tomates
  • cheddar (ou autre fromage, mozarella par exemple)
  • 1 gousse d’ail
  • sel, poivre
  • huile d’olive
  1. Mettre de l’eau à bouillir dans une grande casserole et y plonger les courges spaghetti entières. Laisser cuire jusqu’à ce qu’elles soient tendres à l’intérieur (tester avec un couteau pointu).
  2. Huiler un plat à gratin.
  3. Egoutter les courges et les couper dans la longueur. Retirer les graines. Enlever la chair et la placer dans le plat. Assaisonner.
  4. Faire revenir les échalotes et l’ail hachés dans une poêle avec de l’huile d’olive. Les mélanger aux courges.
  5. Couper les tomates en rondelles et les placer sur les courges.
  6. Râper du cheddar sur le dessus.
  7. Enfourner à 180°C pendant 25-30 minutes.

J’ai servi avec une salade verte et un reste de far breton émietté (farz comme on dit ici). Je garde jalousement la recette pour un autre lundi !

Carottes râpées et ciboulette pour le plein de vitamines.

Bon appétit et bon lundi !

Marine

Faites de la compote !

La fin de l’été et le début d’automne est la pleine saison des pommes. Si vous en avez dans votre jardin ou si une connaissance vous apporte des cageots, faites vous-mêmes votre compote ! C’est tellement facile et tellement meilleur…

Pour le goûter, le petit déjeuner ou le dessert. La compote est pour moi un indispensable des repas familiaux en mode zéro déchet !

Comment faire de la compote de pommes ?

  1. Réunir 1 ou 2 kg de pommes.
  2. Les couper en quartiers.
  3. Les placer dans une grande casserole et les couvrir d’eau : n’en mettez pas trop, sinon la compote risque d’être liquide.
  4. Laisser cuire environ 10 minutes, jusqu’à ce que les pommes soient molles.
  5. Mixer à l’aide d’un mixeur plongeur.
  6. Remplir des bocaux propres.
  7. Fermer les bocaux avec les couvercles.

Pour rendre les bocaux hermétiques, et les conserver plus longtemps

  1. Dans une cocotte, verser de l’eau sur une bonne hauteur et y placer les bocaux.
  2. Mettre l’eau à chauffer : laisser les bocaux pendant environ 20 minutes dans l’eau chaude. Cela permet de chasser l’air de l’intérieur du bocal.
  3. Retirer les bocaux, les laisser refroidir à température ambiante.

Cela permet d’avoir de la compote pour pas chère, parfois gratuitement ! J’en veux pour preuve le cageot trouvé l’autre jour sur un muret avec l’indication « pommes données ». J’en profite pour remercier le généreux donateur !

Pour donner un peu de goût à vos compotes, vous pouvez ajouter un peu de cannelle en poudre. Mes enfants en raffolent !

Et vous, avez-vous des astuces pour conserver les fruits ou les légumes produits en grande quantité ?

Marine

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén