Mois : novembre 2019

Menu végétarien du lundi n°46

Il vous reste peut-être des châtaignes de vos promenades automnales. Voilà une façon originale de les préparer : un pain de châtaignes.

Comment préparer un pain de châtaignes ?

Ingrédients (pour 5)
  • 2 carottes
  • 4-5 échalotes
  • 300 g de purée de châtaignes au naturel (à faire ou à acheter dans le commerce)
  • 3 oeufs
  • huile d’olive
  • sel, poivre
  • 1 pincée de cumin
  1. Eplucher les châtaignes et les faire cuire à l’eau bouillante.
  2. Râper les carottes.
  3. Hacher les échalotes et les faire revenir quelques minutes à l’huile d’olive.
  4. Lorsque les châtaignes sont cuites, garder un peu d’eau cuisson et mixer le tout jusqu’à obtenir une purée lisse.
  5. Mélanger la purée de châtaignes, les carottes, les échalotes et les oeufs. Ajouter le sel, le poivre et le cumin.
  6. Huiler un moule à cake et y verser le mélange.
  7. Enfourner à 200°C sur chaleur tournante. Compter 35 minutes de cuisson.

Bon appétit et bon lundi !

Marine

Soin du visage quotidien

Je ne suis pas de celles qui aiment passer des heures le matin pour prendre soin de ma peau. Quand je suis passée au zéro déchet, j’ai décidé d’en faire encore moins et de me contenter du minimum…

Je me suis dit : je vais utiliser du savon, ce sera très bien ! Sauf que mon savon en question était du savon de Marseille, et que pour la peau, il y a mieux… Il faut savoir que le savon de Marseille contient des molécules lavantes, mais, contrairement aux savons surgras, il ne nourrit pas la peau. Les savons surgras ont un ajout en glycérine.

Ma peau a fini par être irritée et desséchée par endroits : vous savez, ces jolies plaques rouges rugueuses au toucher ? J’ai donc essayé de me renseigner. Et là, révélation : la peau, pour être en bonne santé, a besoin d’être hydratée et nourrie. Bye bye le savon de Marseille…

J’ai voulu me tourner vers les produits les plus naturels possibles, j’ai donc testé des associations d’eau florale (pour hydrater) et d’huile végétale (pour nourrir). Ma peau y trouve son compte ! Les plaques rouges ont disparu.

Mon soin quotidien, avec les lingettes lavables de ma copine Julie (voir lien vers sa page facebook ci-dessous).

En fonction de votre type de peau, différentes combinaisons sont possibles.

Les eaux florales

Qu’est-ce qu’une eau florale ?

Il s’agit une solution aqueuse contenant quelques gouttes d’huiles essentielles. Elle beaucoup moins concentrée que celles-ci car elle contient principalement de l’eau : il n’y a pas de contre-indication, vous pouvez même l’utiliser chez les nourrissons. Elle possède des propriétés particulières en fonction de la plante utilisée.

Quelle eau florale utiliser ?

Je vous propose celles que j’ai testées, si jamais vous avez d’autres expériences, vous pouvez les partager en commentaires. L’eau florale doit correspondre à votre type de peau mais il se peut que vous n’en appréciez pas l’odeur… Libre à vous d’en changer !

  • eau de rose : elle est adaptée à tous les types de peau. Elle tonifie et illumine le teint. C’est celle que j’utilise au quotidien. Elle donne une impression de frais. Je ne pourrai plus m’en passer !
  • eau de camomille : elle calme les rougeurs et les irritations. J’en mettais sur les gencives gonflées de mon fils quand il sortait ses dents. C’était efficace !

Comment utiliser une eau florale ?

Vous pouvez vous vaporiser directement le visage, ou bien en mettre sur une lingette (lavable bien sûr) et tamponner votre peau. Laisser sécher à l’air libre.

Comment les eaux florales sont-elles conditionnées ?

Vous les trouverez en flacons en plastique, avec ou sans vaporisateur. Mon truc est d’acheter le vaporisateur la première fois. Quand la bouteille est finie, vous conservez le vaporisateur et vous rachetez en simple bouteille. Et recyclez la bouteille !

Les huiles végétales

Qu’est-ce qu’une huile végétale ?

C’est une huile extraite de graines, de fruits ou de noyaux de fruits oléagineux ou autres.

Quelle huile végétale utiliser ?

Là aussi, tout dépend de votre type de peau. Le mieux est d’en tester plusieurs pour se faire une idée. Choisissez des huiles vierges extra, extraites à froid et biologiques pour en garantir la qualité.

  • huile de jojoba : conseillée pour les peaux grasses, elle régule la production de sébum. Parmi ses nombreuses autres propriétés, elle est aussi cicatrisante et photoprotectrice.
  • huile d’abricot : conseillée pour les peaux fatiguées. Elle est antioxydante, revitalisante et photoprotectrice. C’est ma chouchou, elle sent divinement bon !
  • huile d’amande douce : conseillée pour les peaux sèches et sensibles. Elle est antioxydante, adoucissante et cicatrisante. Vous pouvez l’utiliser sur la peau sensible des bébés.
  • huile de noisette : conseillée pour les peaux grasses, mais elle s’adapte à tous types de peau. J’aime aussi beaucoup son odeur.
  • huile d’avocat : conseillée pour les peaux matures, particulièrement pour lutter contre les rides.

N’hésitez pas à partager vos expériences avec d’autres huiles végétales en commentaires ! Sinon je vous invite à consulter le lien suivant avec des données très complètes sur les huiles végétales (avec une recherche par ordre alphabétique) : https://www.passeportsante.net/huiles-vegetales-g152

Comment appliquer une huile végétale ?

Vous pouvez l’appliquer directement en massage avec les mains, jusqu’à pénétration complète.

Comment les huiles végétales sont-elles conditionnées ?

Vous les trouverez en petites bouteilles de verre, avec ou sans vaporisateur. Je vous donne le même conseil que pour les eaux florales : achetez le vaporisateur la première fois, et ensuite réutilisez-le sur une autre bouteille. Vous ferez des économies.

N’hésitez pas à commenter pour donner vos propres expériences en la matière. Les utilisations des eaux florales et des huiles végétales sont à mon avis très variées, et connaître les astuces des unes et des autres ne peut être que bénéfique.

Menu végétarien du lundi n°45

Amis des courges, bonjour ! Je vous propose une recette originale : des minis-pizzas à base de courge butternut. Déclinables en fonction des envies.

Minis-pizzas de butternut

Ingrédients (pour 6)
  • 2 courges butternut
  • 2 oignons
  • 4 tomates
  • un morceau de fromage
  • des herbes hachées (persil, ciboulette, roquette…)
  • sel, poivre
  • huile d’olive
  1. Couper les courges en 4 dans le sens de la longueur. Retirer les graines.
  2. Avec un couteau bien aiguisé, tailler la chair en croisant les incisions.
  3. Saler et poivrer les courges.
  4. Couper les tomates en petits dés en conservant quelques tranches pour boucher les trous des tranches de courges.
  5. Couper les oignons en lamelles.
  6. Sur chaque tranche de courge, ajouter les morceaux de tomates et les oignons. Pour les tranches ayant des trous, placer une rondelle de tomate à l’intérieur !
  7. Mettre au four à 210°C, et laisser cuire jusqu’à ce que les courges soient tendres, soit environ 15 minutes.
  8. Couper le fromage en dés et les rajouter sur les tranches de courges. Laisser au four encore quelques minutes le temps que le fromage fonde.
  9. Retirer du four puis ajouter les herbes hachées. Servir sans tarder.
Un délice avec une bonne salade verte.

Bon appétit et bon lundi !

Marine

Menu végétarien du lundi n°44

Je vous propose pour ce lundi vert un risotto poireaux et cheddar. Les risottos sont toujours un succès chez moi !

On préconise souvent d’utiliser du riz rond. A vrai dire, vous pouvez faire avec ce que vous avez dans vos placards. Le riz complet sera juste plus long à cuire : ce n’est sans doute pas la recette originale du risotto mais ça se fait !

Risotto aux poireaux, oignons et cheddar

Ingrédients (pour 4)
  • 2 verres de riz
  • bouillon de légumes (ou autre)
  • 2 poireaux
  • 2 oignons
  • cheddar
  • huile d’olive
  • sel, poivre
  1. Dans un grand fait-tout, faire chauffer de l’huile d’olive.
  2. Ajouter le riz, remuer et laisser chauffer jusqu’à ce qu’il soit translucide.
  3. Ajouter alors les oignons et les poireaux émincés, puis le bouillon de légumes. Ajouter suffisamment de liquide pour recouvrir le riz.
  4. Saler et poivrer.
  5. Laisser cuire jusqu’à ce que tout le liquide ait été absorbé. Si le riz n’est pas cuit, ajouter de l’eau et laisser cuire le temps nécessaire. Compter de 15 à 20 minutes.
  6. Râper le cheddar et servir chaud.

Bon appétit et bon lundi !

Marine

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén